Bien souvent il est plus intéressant de s’entraîner chez soi grâce au gain de temps, de motivation, et de pratique. Sans compter que de plus en plus de salles de sport ne proposent que de la mise à disposition de matériel sans aucun encadrement, ce qui peut s’avérer être aussi un gain financier !

Faisons le tour des possibilités qui s’offrent à vous, du plus basique au plus perfectionné !

 

Le minimaliste: De 50 à 200€

 

Parfait pour se lancer, peu onéreux, mais surtout très facile d’utilisation. Vous pourrez par la suite le mettre à niveau vers la version « Le basique », pour peu cher, une fois que vous aurez acquis du niveau.

Vous aurez besoin de:

  • Une barre de tractions.
    Elle est l’élément indispensable car elle est le seul outil qui vous permettra d’effectuer la plupart des exercices de dos.
  • Deux tréteaux, ou une station à dips.
    Faciles à acheter n’importe où, les tréteaux sont généralement solides, facilement rangeables et vous permettront d’effectuer des exercices comme les dips (beaucoup plus difficiles que les pompes, mais surtout avec possibilité de se lester pour augmenter la difficulté).
  • Un set d’haltères, une barre, ainsi que des disques de fonte.
    Nous verrons tout cela plus en détail dans la partie suivante. Ils vous permettront d’effectuer davantage d’exercices que simplement le poids de votre corps.
  • Une paire de chaussures de running, et /ou une corde à sauter.
    Si votre objectif initial implique une pratique du cardio. N’hésitez pas à investir dans une bonne paire de chaussures qui sera plus durable et moins néfaste pour vos articulations.

 

Le basique: de 200 à 500€:

 

Que vous soyez débutant ou confirmé, il n’y a généralement pas besoin de toute une panoplie de matériel. En effet, les meilleurs exercices ne nécessitent pas ou peu de matériel, comme nous allons le constater. Notons aussi que cette gamme de prix est moins chère que la majorité des abonnements annuels en salle de fitness « low cost ».

Avec le matériel indiqué dans « le basique », vous avez de quoi progresser durant des années, peut être même toute votre vie.

Vous aurez tout simplement besoin de:

  • Une barre droite, bien entendu ! Vous pouvez les trouver dans n’importe quel magasin de sport, ou sur internet.
    Optez par convenance pour une barre d’au moins 1m80 de long, voire d’une barre dite « Olympique » si vous en avez les moyens ou pouvez faire une bonne affaire !
  • Un set d’haltères est aussi le bienvenu.
  • Des disques de fonte ! Cela parait logique, mais c’est bel et bien le grand oublié. A moins d’être un grand débutant, prévoyez un nombre suffisant de disques de manière à avoir assez de charge pour votre progression ! Et ne vous contentez pas de petits disques de 1 ou 2kgs car vous serez vite ennuyés lorsque vous devrez charger vos barres !
    Prévoyez de quoi pouvoir charger au moins une barre droite jusqu’à 80kgs si vous débutez, puis n’hésitez pas à en racheter quand vous aurez évolué !
  • Un rack ajustable. 
    Il s’agit tout simplement d’un rack ajustable en hauteur. Ils sont bien souvent équipés de sécurités, ce qui est un grand atout lorsque vous vous entraînez seuls chez vous. L’avantage est de pouvoir s’en servir pour les squats, mais aussi pour d’autres exercices comme le rowing barre, le développé debout, etc… en pouvant régler la hauteur à votre guise.
    Vous pouvez aussi vous en servir de station à dips grâce aux poignées intégrées, ou en prenant appui sur les sécurités que vous pouvez régler directement à votre hauteur !
  • Un banc inclinable.
    Etant donné que vous avez opté pour un rack ajustable, vous n’avez qu’à acheter un banc inclinable et le positionner tout simplement entre les deux montants pour vous créer une station de développé couché / incliné ! Par dessus le marché, vous avez l’avantage supplémentaire de pouvoir bénéficier des deux sécurités du rack.
  • Une barre de tractions.
    Entre des barres amovibles à encadrement de porte ou des barres que vous pouvez fixer au mur, le choix est large.

 

Les variantes:

Bien entendu, selon votre niveau, vos objectifs, mais surtout… Vos envies et votre propre plaisir !
Si vous voulez épicer un peu vos entraînements, ajouter de la difficulté, ou développer d’autres compétences (dans le cadre du Crossfit notamment), alors il sera peut être judicieux d’incorporer l’un de ces éléments dans votre Home Gym pour compléter votre panoplie !

 

Le plateau d’haltérophilie:

A partir de la variante « Le basique », ajoutez simplement un plateau d’haltérophilie et vous aurez de quoi vous faire plaisir pour peu que vous ayez également opté pour une barre olympique ainsi que des disques amortissants.

Prenez tout de même le temps de vous assurer que vos voisins ne sont pas trop sensibles aux bruits, et n’essayez même pas à moins d’être au rez-de-chaussée si vous ne souhaitez pas traverser le plancher.

 

Les anneaux de gymnastique:

Il s’agit à mon sens de l’un des éléments les plus utiles. Ils offrent la possibilité d’effectuer des mouvements d’écartés, ce qui est un très grand avantage pour le travail du dos lorsque l’on est à domicile et que l’on n’a donc pas de poulies ni machines. De plus, la totale liberté de rotation du poignet et l’instabilité les rendent vraiment uniques.

Les anneaux sont également très versatiles dans le sens où il est très facile de les emmener partout avec soi en cas d’entrainement en extérieur ou en déplacement professionnel. Ils vous permettront de pouvoir travailler l’ensemble du haut du corps avec une intensité importante, ce qui n’est pas négligeable.

 

Les élastiques:

Les élastiques sont un formidable outil de travail, à la fois utilisables pour fournir une résistance continue et progressivement de plus en plus élevée. Ils peuvent également être utilisés en cas d’entrainement en extérieur, en déplacement, mais aussi durant le travail de mobilité ou d’assouplissement !

Formidables pour travailler les petits muscles stabilisateurs, ils sont également un must-have, relativement peu onéreux.

 

Rameur, tapis de course, home-trainer (vélo fixe) / vélo elliptique:

Si vous désirez passer au niveau supérieur pour votre travail cardio, ou incorporer ces exercices dans le cadre de vos WODs par exemple. Ils sont cependant généralement très onéreux selon la qualité que vous désirez et l’utilisation que vous en faites.

Un conseil: Si vous êtes crossfiter(se), n’hésitez pas à mettre le prix lors de l’achat de votre rameur, assault bike ou autre. L’utilisation en wod est très intensive, et les machines peu onéreuses sont bien souvent conçues pour être utilisées quelques mois à intensité faible puis entreposées derrière les pots de fleurs au coin d’une pièce…

 

Les kettlebells:

Il s’agit de poids bien souvent de forme ronde, ornés d’une poignée. Très versatiles eux aussi, ils sont particulièrement adaptés pour le travail de stabilité, d’explosivité ou de conditionnement… Mais aussi pour leur dimension ludique. Cependant se procurer une panoplie complète peut s’avérer très onéreux.

Un conseil: Evitez les kettlebells en PVC qui peuvent s’avérer moins durables que leurs cousins en bonne vieille fonte (qui eux sont incassables).

 

Les supports:

Ce sont des « caisses », bien souvent en bois, utilisés pour surélever vos barres (pour les variantes de mouvements haltérophiles, les mouvements « partiels », box jumps, etc…). Elles sont particulièrement utiles si vous êtes déjà d’un niveau avancé et désirez ajouter davantage de possibilités dans vos entrainements.

Un conseil: Si vous êtes bon bricoleur et avez une grande confiance en vos talents…