« J’étais sportif dans ma jeunesse, maintenant mon corps souffre car j’ai passé la quarantaine, même après 20 ans sans avoir fait de sport, car je suis trop usé. »

Une phrase qu’on entend régulièrement, d’anciens sportifs. Mais une phrase qui omet que le corps s’autorépare en quelques sortes.

Certains se sont effectivement cassés en pratiquant une activité physique n’importe comment, mais pour la plupart c’est que l’on oublie qu’après 20 ans d’arrêt… On est redevenus sédentaires !

Et si on a mal aux genoux ou au dos, cherchons plutôt les causes dans notre quotidien (port de charges dos rond, mauvaises postures au travail, faiblesses musculaires, inactivité, manque de mobilité…), plutôt que de blâmer une activité physique passée. Car ce défaut là, est corrigible, et peut changer votre vie !

Bien souvent, on se classe comme « sportif » à 18/20 ans car on pratique une activité physique… Puis on continue à se considérer ainsi, même sans rien pratiquer.

A la reprise, on connait notre corps de 20 ans, mais plus notre corps actuel. On ne prend plus le temps de réapprendre à « écouter son corps » car l’on pense cela comme acquis, et on repars sur de mauvaises bases en pensant que tout sera comme avant.

On oublie que l’on n’a plus la même technique, les mêmes capacités, la même posture, la même souplesse et pour certains le même poids.

On ne prend en compte que la performance, comme pour se le prouver à soi-même, et avec le recul on fait des choses que même à l’époque on n’aurait pas fait.

Puis les défauts posturaux s’aggravent, la fatigue s’accumule, les douleurs s’accentuent.

Alors, amis anciens sportifs, n’hésitez pas à reprendre une activité physique et à prendre votre temps. Refaire connaissance avec votre corps, faire avec les traces de votre vécu, et surtout s’écouter soi-même !