Il y a quelques jours on m’a demandé pourquoi j’exerçais le métier de coach. J’ai trouvé intéressant de partager cela avec vous. 

Enseigner, apprendre et faire pratiquer tout cela, ca n’est pas faire pratiquer du sport. C’est bien au-dela.

Cette année j’ai eu la chance de faire, et faire faire des choses qui m’ont a moi aussi énormément apporté. De vraies revanches sur la vie. Car on a tous nos combats. Et chacun motive l’autre.

Encadrer la préparation d’un grand homme, survivant du cancer, pour une qualification aux Championnats d’europe de Force.

Faire perdre une vingtaine de kgs a plusieurs personnes. Et inversement, faire prendre de la masse musculaire à d’autres… Mettre fin à des complexes qui pourrissent la vie.

Préparer quelqu’un pour le plus beau jour de sa vie: un mariage… Renforcer le dos de certaines personnes et mettre fin à leurs souffrances au quotidien et au travail…

Ce sont tous ces « combats du quotidien » comme je les appelle, qui me font aimer mon travail. Qui est sûrement l’un des plus beaux.