La ceinture de force est l’un des équipements les plus connus dans le domaine de la musculation. Elle est sensée protéger le dos lors du port de charges lourdes, on en trouve partout, pour peu cher. Est-ce vraiment un bon deal?

I – Comment mon corps se protège lui-même?

La charge que tu portes sur ton dos va comprimer tes vertèbres verticalement.

Pour se protéger de la gravité, ton corps a plusieurs mécanismes (principalement):

  • Des muscles qui vont maintenir ton dos en position droite pour bien répartir les pressions et éviter les blessures type hernie discale.
  • Des muscles qui vont directement « écarter » la pression de tes disques en agissant sur tes vertèbres comme une pince à linge.
  • Justement, des disques intervertébraux composés d’un noyau pulpeux incompressible (grâce à l’eau qui le compose).
  • Un mécanisme relativement complexe faisant intervenir ta pression intra-abdominale et intra-thoracique afin de créer une pression poussant « verticalement » à l’intérieur de ton tronc, qui va directement exercer une force contraire à la charge extérieure.

Tout ceci est limité par la force de chacun de ces muscles: au plus ils seront forts, au plus il pourront effectuer correctement leur fonction face à une contrainte élevée.

C’est pour cette raison qu’un individu sédentaire va ressentir une barre de 20kgs sur son dos comme étant lourde, alors qu’un haltérophile de haut niveau devra en porter 200 ou 250 pour ressentir la même sensation.

C’est également pour cette raison que la musculation est dorénavant vue par la communauté scientifique comme le meilleur moyen d’améliorer et préserver la santé et longévité du dos. Contrairement à nos modes de vie nous exposant de moins en moins à ces contraintes, et donc, conduisant inexorablement à un affaiblissement de ces structures et mécanismes de protection.

II – Et la ceinture?

Accroche-toi, car la vérité va être difficile à admettre: la ceinture ne te protège en RIEN.

Sa seule vocation est d’augmenter légèrement la pression intra-abdominale en étant bien serrée, afin de fournir un support aux muscles abdominaux pour qu’ils puissent exercer artificiellement davantage de force.

Autrement dit, elle ne joue que sur un seul de tous les facteurs énumérés précédemment.

Non, porter une ceinture ne sert à rien si ton dos n’est pas PARFAITEMENT placé dans son axe, que tes vertèbres ne sont pas alignées, et que tu ne fais pas toi-même un blocage respiratoire efficace.

En réalité, que tu la portes ou non, ça reste la force de tes muscles et ta technique qui vont protéger ton dos. Ce qui nous amène au point suivant:

III – L’illusion de sécurité

Que ça soit par méconnaissance des mécanismes de fonctionnement de la ceinture ou par égo, nombreux sont ceux à s’être blessés en portant une ceinture.

Comme dit précédemment, la ceinture ne te protègera pas en cas de mauvais placements ou d’une charge trop élevée par rapport à ton niveau actuel. Il est important de bien s’en rappeler.

En réalité, porter une ceinture va améliorer momentanément ton gainage, ce qui te permettra d’ailleurs de soulever bien plus lourd que si tu ne la portais pas. Il n’est pas rare de gagner entre 5 et 15kgs de force grâce à la ceinture. Au plus cet écart est élevé, au plus cela signifie que ton gainage est faible.

Ce qui augmente paradoxalement le risque de blessure, car tu vas pouvoir soulever artificiellement bien plus lourd que ce que ta structure est capable de supporter d’elle-même. Et tu te crois en plus en sécurité.

IV – L’atrophie des bons muscles

Si un de tes parents ou grands-parents souffre de problèmes de dos, il est possible que son médecin lui ait prescrit de porter une ceinture ressemblant grandement aux ceintures de force. Mais en plus rigide, avec des maintiens, et bien plus grande. « Mais trop longtemps, ni trop souvent ».

Eh bien, la même chose est à prescrire: évites de la porter trop souvent, en dehors des séries vraiment lourdes ( supérieures à 85% de ton max).

Tout simplement parce qu’en aidant l’action des muscles responsables de ton gainage, elle va réduire leur développement. Et donc, à terme, les rendre moins forts.

C’est une spirale destructice, car tes entrainements vont être plus intenses pour tes muscles effecteurs (les cuisses au squat par exemple), mais moins intenses pour les muscles stabilisateurs (ceinture abdominale, érecteurs du rachis).

Conclusion: La ceinture est un excellent outil, mais à utiliser avec modération. La base de tout progrès devrait être l’enseignement et la maitrise des bons placements chez le débutant. Pour le confirmé, le travail spécifique des muscles stabilisateurs afin de les préparer à soulever des charges conséquentes est tout aussi important que le reste.
Gardez la ceinture sous la main pour les grandes occasions seulement.